Partir au Kenya pour une randonnée dans les ruines de Gedi et ses alentours

L'Afrique compte parmi les destinations les plus populaires en termes de tourisme. Le continent accueille des millions de visiteurs chaque année, et plus particulièrement les pays à fort potentiel touristique comme le Kenya. Ce dernier offre plusieurs sites d'intérêt qui n'ont rien à envier aux plages de sable blanc des îles tropicales. On a entre autres, le site des ruines de Gedi, qui propose à ses visiteurs, non seulement d'en savoir davantage sur ses trésors, mais également de faire une randonnée en son sein pour donner un côté un peu plus sportif à la visite.

Quelques bonnes raisons de s'envoler pour le Kenya

Les bonnes raisons pour partir au Kenya pendant les prochaines vacances sont nombreuses. En premier lieu, il y a le fait d'avoir l'occasion de découvrir un paysage tout à fait spectaculaire, que l'on ne rencontre pas forcément dans d'autres destinations de voyage. Ensuite, des activités originales sont à faire, comme partir à la conquête du Kenya en mode safari, mais aussi aller à la rencontre d'une faune et d'une flore singulière dans les nombreux parcs naturels kenyans. Enfin, la vie sur le territoire revient plutôt abordable si l'on observe les prix des choses de base telles que la nourriture et la boisson. Ce qui encourage encore plus la réalisation d'une escapade dans le pays.

Que voir parmi les ruines de Gedi ?

Dans le choix de visiter les ruines de Gedi et ses alentours, les vacanciers optent pour un programme plus qu'enrichissant. Ils auront un large éventail de choses à découvrir et à admirer dans cette ancienne ville swahilie, située sur la côte est du Kenya, au milieu d'une végétation luxuriante peuplée de baobabs et de fourmis rouges, plus précisément, entre Mombasa et Malindi. Ce sont notamment : • La grande mosquée : avec un mihrab orienté vers La Mecque, cet édifice présente une architecture originale propre à l'Afrique de l'Est. • La petite mosquée : aussi surnommée la mosquée du sarcophage, la petite mosquée se trouve sur la longueur du site des ruines de Gedi. • Le palais : comportant un hall d'audience, des entrepôts, des salles de bains et bien d'autres pièces, le palais est localisé derrière la grande mosquée. Elle se démarque par son entrée bien conservée, représentant une arche. • La tombe au pilier cannelé : avec sa forme typique de l'architecture de l'Afrique de l'Est. • Le quartier des maisons d'habitation : située près de l'entrée de l'endroit, au nord-ouest, chaque maison qui la compose porte le nom des objets que l'on y a trouvés lors des fouilles effectuées.

À savoir pour une randonnée autour des ruines de Gedi

Que l'on soit expérimenté ou amateur, faire une randonnée au Kenya nécessite des préparatifs. En premier lieu, il est recommandé de se faire accompagner par un guide pour ne pas se perdre et profiter au maximum de cette activité sportive, en plein air. En second lieu, connaître la meilleure période pour accomplir la randonnée autour du site de Gedi est essentiel. Elle se situe notamment durant la saison sèche (entre décembre et mars, mais également entre juin et octobre). Pour finir, les papiers à posséder pour pouvoir circuler librement sur le sol kenyan sont toujours bons à savoir. Ce sont : un passeport valide pour au moins six mois et avec deux pages vierges ; un visa ; et un carnet de vaccination avec la preuve que le vaccin contre la fièvre jaune (obligatoire) ainsi que ceux (conseillés) contre l'hépatite B, la typhoïde, le paludisme, l'hépatite A, ont été effectués.